Piqûre de Taon : Que faire

piqûre de taon

Que faire lors d’une piqûre de taon ? Le piqûre de cet insecte sont souvent assez douloureuses, mais passagère.

Voici que faire lors d’une piqûre de Taon

Qu’est-ce qu’un taon

Insecte ailé de la famille des tabanidés dont l’apparence ressemble à celle d’une mouche plate de teinte brune ou jaune, le taon vit dans les environs des marécages, des étangs, des rivières, mais aussi des piscines !

Si les mâles sont parfaitement inoffensifs, les femelles sont dotées d’une trompe qui leur permet de se nourrir du sang des animaux (surtout les bovins et les chevaux) et des humains afin de pondre leurs œufs de mai jusqu’en septembre.

Voilà pourquoi on parle plus précisément de morsure que de piqûre, bien que ce terme reste le plus souvent employé. Leur morsure, effectuée très discrètement, provoque généralement chez l’homme une douleur passagère, mais très intense, comparable à celle d’une piqûre de guêpe.

Elle peut également occasionner de l’urticaire, ainsi que des gonflements d’environ 1 cm d’épaisseur sur la partie atteinte.

piqûre de taon
Voici un taon

Répulsifs naturels contre les taon

Vaporisation anti-taon

Remplissez à 50% de vinaigre blanc et à 50% d’eau un vaporisateur, puis ajoutez-y le jus d’un citron. Vaporisez ensuite régulièrement votre extérieur (jardin, piscine…) à l’aide du mélange obtenu.

Huile essentielle de menthe

Les taons détestent particulièrement l’huile essentielle de menthe ! Mélangez-en quelques gouttes avec votre crème hydratante ou votre crème solaire préalablement à son application sur votre peau.

Fumée de thym comme anti-taon

Faites brûler à l’extérieur des branches thym séché dans un récipient métallique (bol, assiette…). La fumée ainsi produite s’avère un puissant répulsif contre les taons.

Fabriquer un piège à taon

Munissez-vous d’une bouteille en plastique vide et coupez-la en deux parties de façon à ce que la partie inférieure (que nous appellerons « base ») soit plus haute que la partie supérieure (que nous appellerons « tête »).

Versez du miel, du jus ou du sirop, tous trois riches en glucides, au fond de la base. Disposez ensuite la tête sur la base de manière à ce que le goulot pointe vers le bas, à la façon d’un entonnoir. Installez enfin le piège à l’extérieur.

Attirés par l’appât, les taons vont pénétrer dans le piège par le goulot et ne pourront plus en ressortir !

Piqûre de Taon : quelques remèdes naturels

Voici quelques remèdes naturels pour diminuer la douleur d’une piqûre de taon.

Compresse de pomme de terre

Râpez une pomme de terre préalablement épluchée, puis appliquez-la en compresse directement sur la morsure.

Jus de citron ou gel d’Aloe vera

Imprégnez un coton de jus de citron ou de gel d’Aloe vera, puis appliquez-le sur la morsure.

Compresse de thym

Si la fumée de thym est un répulsif efficace contre les taons, l’infusion de thym s’avère un excellent remède naturel lorsqu’elle est appliquée en compresse sur leur morsure.

Utilisez de l’oignon

Tranchez un oignon pelé en deux, puis utilisez-en une moitié pour l’appliquer sur la morsure durant environ un quart d’heure.