Les sites de rencontres sont devenus au fil des années une manière très efficace pour trouver l’âme sœur.

Une étude américaine vient d’ailleurs de révéler qu’une grande partie des couples hétérosexuels se sont formés grâce à un internet.

Aux Etats-Unis, les rencontres sur Internet dépassent les rencontres réelles

Aujourd’hui, 39% d’Américains déclarent avoir rencontré leur partenaire grâce à un site de rencontres contre seulement 2% en 1995. Par voie de conséquence, le taux des couples formés sur leurs lieux de travail a chuté de 19 à 11% durant cette période et le pourcentage d’histoires d’amour par l’intermédiaire d’amis communs est passé de 33% à 20%.

Le premier site de rencontres remonte au mois d’avril 1993. Gary Kremen achète alors le nom de domaine Match.com pour la modique somme de 2 5000 dollars et les premiers abonnés se connectent à partir d’avril 1995. En 1999, Kremen cède son site pour la jolie somme de 50 millions de dollars. Aujourd’hui, ce site présent dans 40 pays, est le leader mondial sur le marché des rencontres sur internet. En France, Match.com a été largement supplanté par Meetic, crée pourtant plus tard en 2001.

Rencontres facilitées sur internet

Le développement d’internet a complètement révolutionné les moyens de communication et a (dans une certaine mesure) facilité les échanges. Sur la toile, un très large choix de partenaires est proposé. En quelques clics, il est possible de connaître de nombreux détails personnels sur une personne (son physique, son âge, sa profession, ses hobbies et sa situation maritale).

Devant la concurrence de plus en plus féroce, les sites de rencontres ont su évoluer avec la technologie. Les échanges peuvent maintenant s’effectuer par messagerie privée, par webcam ou par chat. Certains sites proposent aussi la matchmaking, une présélection des profils en fonction des affinités de deux individus pour augmenter les chances de compatibilité.

Grand choix de sites pour faire des rencontres

Devant la profusion de profils différents, il est souvent difficile de faire un tri sélectif pour trouver le partenaire idéal, aussi de nombreux sites se sont spécifiés en fonction de critères bien précis. Ainsi certaines plateformes ont sélectionné leurs membres en fonction de leur affinité politique ou leur conviction religieuse.

Par exemple, Theotokos s’adresse préférentiellement à la communauté chrétienne alors que Jdate se consacre aux rencontres amoureuses entre Juifs. D’autres sites vont privilégier des membres aux mœurs un peu plus volages comme Cougar Avenue ou encore Casual Dating qui s’est spécialisé dans les relations sans lendemain. Le site Elite Rencontre lui est spécialisé dans les rencontres de qualité par affinité. Pour la Suisse, le site pour les rencontres est Celibataire.ch.

Comme pour toute nouvelle activité commerciale, les rencontres sur le net ont été victimes de leur succès. Certains individus ont profité de cet espace d’échange pour escroquer certains membres vulnérables, mais les sites de rencontres ont accru leur niveau de sécurité pour éliminer les profils tendancieux.

En France, le nombre de sites de rencontres est estimé autour de 2 000 pour un chiffre d’affaires de 200 millions d’euros. Ces données prouvent que ce mode de rencontre est loin d’être anecdotique. Pour les 8 millions de célibataires français, internet est devenu une manière supplémentaire de dénicher l’âme sœur.

Autres articles à lire :