Torticolis – 4 remèdes naturels

torticolis

Le torticolis se caractérise par une contracture intense des muscles du cou et provoque une forte douleur persistante au niveau du cou et des épaules, et parfois même du dos et des bras.

S’accompagnant d’une raideur de la nuque, il rend ainsi les mouvements de la tête vraiment très douloureux, pouvant obliger à porter une minerve pour garder la tête fixe.

Découvrez les remèdes naturels contre les torticolis

Ses origines sont diverses et variées (mauvaise position pendant le sommeil, effort inadapté, état grippal, traumatisme, etc.) et il touche beaucoup plus les femmes que les hommes. Voyons donc quels sont les différents remèdes pour le soigner…

Pratiquer quelques mouvement pour soigner le torticolis

Avant toute chose, il faut éviter les mouvements brusques et de trop solliciter son cou, lorsqu’on est atteint de torticolis.

1) Pour commencer, il est bon d’effectuer des mouvements de gauche à droite, de faire un incliné droit puis un incliné gauche, et de bouger enfin la tête de haut en bas. Tout ceci sera effectué très lentement en prenant bien soin d’inspirer (avant le mouvement) et d’expirer (pendant le mouvement).

2) Puis en seconde partie, il est intéressant de relever lentement les épaules jusqu’aux oreilles (en inspirant) et de laisser ensuite tomber les épaules (en expirant).

3) Après cela, il faut s’asseoir, mettre les bras le long des jambes et enrouler lentement la tête vers le bas, en enroulant également la colonne vertébrale.
Tous ces mouvements doivent être répétés plusieurs fois.

Soigner les torticolis avec des cataplasmes naturels

• Le cataplasme le plus utilisé consiste à prendre une feuille de chou (sans sa partie centrale) et à l’écraser à l’aide d’un rouleau à pâtisserie. Il faut ensuite la réchauffer à l’aide d’un fer à repasser et de la placer sur le torticolis le plus longtemps possible.

• Il est intéressant également de masser la zone douloureuse avec un mélange d’ail pressé et d’huile de camphre.

• Si le torticolis fait suite à un coup ou une chute, il est recommandé de se frictionner à la teinture mère d’Arnica.

• S’il est provoqué par le froid et du genre rhumatismant, il faut alors lui appliquer un traitement pour lumbagos et courbatures.

torticolis remèdes de grands-mères

Torticolis : les remèdes de nos grands-mères

• La méthode la plus efficace, selon nos grands-mères, consiste à faire chauffer de l’eau dans une casserole, en y mettant un couvercle. Pendant ce temps, il faut placer une poignée d’origan frais dans un petit sac (un torchon ou un gant feront aussi l’affaire). Lorsque l’eau est bien chaude, il faut alors placer le sac sur le couvercle pour le réchauffer. Puis lorsque l’origan est bien chaud, il faut alors appliquer le sac sur la nuque, à l’endroit où se trouve la douleur.
Et celle-ci va alors s’apaiser au bout de 10 minutes, tout comme la contracture !

• Une autre méthode consiste à prendre un bain ou une douche bien chaude et si la douleur persiste, à chauffer la zone douloureuse à l’aide d’un sèche-cheveux. Cela va détendre le muscle et soigner le torticolis.

• Il est agréable aussi d’appliquer un gel ou un patch chauffant, une bouillotte ou des compresses chauffantes.

• Il peut être également employé des huiles essentielles, comme l’huile essentielle de Gaulthérie couchée (mélange d’une goutte de cette huile essentielle avec 3 gouttes d’huile d’olive) qui sera appliquée en friction.
Il y a aussi l’huile essentielle de Camomille (prendre 1 goutte 2 fois par jour sous la langue) ou l’huile essentielle de Ravintasara ou d’Helichryse italienne (prendre 2 gouttes 3 fois par jour, mélangées à du miel).

Traitement classique pour les torticolis

Le traitement classique passe par la prise de plusieurs médicaments comme :
– des antalgiques pour soulager la douleur (paracétamol)
– des anti-inflammatoires non stéroïdiens pour réduire l’inflammation
– des myorelaxants pour détendre les muscles
– des crèmes ou des pommades antalgiques à appliquer en massages (Baume du Tigre par exemple)
– des séances de mésothérapie (administration de médicaments par micro-injections sous la peau).
Le port d’une minerve est également conseillé pour éviter tout mouvement brusque, soulager l’appui et favoriser la rémission.

L’homéopathie et/ou l’ostéopathie pour soigner les torticolis

L’homéopathie a pour but d’atténuer la douleur musculaire, en prenant 3 granules 3 fois par jour de :
– Arnica 9 CH
– Actea Racemosa 9 CH
– Bryonia 9 CH
– Lachnantes 9 CH
Et en cas de torticolis spasmodique, il faudra prendre Natrum Muriaticum 9 CH.

Parallèlement à l’homéopathie ou pour un traitement seul, il est conseillé de voir un ostéopathe qui va tenir compte de l’ensemble des structures qui vont interagir avec le cou, et empêcher ainsi toute récidive du torticolis.

Il va ainsi viser le crâne, le thorax, le bassin et les vertèbres lombaires, et les reins.

Découvrez que faire en cas de torticolis en vidéo

Autres remèdes à découvrir :

RECEVEZ NOS DERNIERS ARTICLES

Nos astuces, conseils & recettes directement dans votre mail

PARTAGER