Avec plus de 1,6 millions de chats recensés, la Suisse n’échappe pas à la réputation européenne d’amatrice d’animaux de compagnie.

Et pour cause ; les chats font grand bien à toute la famille.

Ils permettent de renforcer les défenses immunitaires des plus petits, d’éviter les affections telles que certaines allergies.

Leur sens de l’empathie très développé détecte la détresse humaine. De plus en plus de maisons médicalisées pour seniors acceptent à bras ouverts ces compagnons réconfortants.

Les bar à chats, phénomène grandissant, permet à certains félins de prendre une retraite paisible en profitant des câlins d’inconnus. Ils le rendent bien avec un ronronnement aux vertus thérapeutiques indéniables. En effet, le ronronnement du chat et ses basses fréquences, provoquent la sécrétion de sérotonine, aussi appelée « hormone du bonheur ».

Voici les races de chats plébiscitées par les Suisses

Le Maine Coon

Le Maine Coon une des plus grandes races de chats, à l’allure massive. Ses pommettes saillantes caractéristiques et ses plumets au bout des oreilles lui donnent un petit air de lynx. Malgré son apparence sauvage, il préfère les sessions caresses aux séances de sport.

races de chat
Exemple d’un chat de la race Maine Coon

Le Persan

Le Persan doit son nom à son origine iranienne. Sa fourrure est longue et dense, et sa tête à la face aplatie laisse voir des yeux très expressifs. Calme et casanier, c’est un chat d’ “ intérieur “ par excellence : il aime faire de longues siestes et c’est lui qui décide de l’heure des repas ou des câlins.

Le Siamois

Le Siamois, originaire du royaume de Siam, possède des yeux bleus, qui avaient autrefois la particularité de loucher. Un défaut de plus en plus rare chez ce félin très proche de son propriétaire. Il a un caractère bien trempé et peut se montrer capricieux, mais aussi protecteur. Son signe distinctif : c’est un grand miauleur.

Le Sacré de Birmanie

Le Sacré de Birmanie est un chat à poils mi-longs arbore une robe quasi-identique à celle du Siamois, avec le bout des pattes blanches. Le Birman, aux yeux d’un bleu profond, est un chat sociable et doux, qui a une grande sensibilité envers l’Homme. On le surnomme parfois le « chat-chien » tant il est proche de son maître.

Le chat sibérien

originaire de Russie, ce grand chat au pelage très dense a une allure assez rustique. Robuste, il se caractérise par une forme en « tonneau ». Très sociable, il peut s’avérer être très proche de son propriétaire. Malgré son apparence tranquille, c’est un chat vif, qui aime se dépenser.

Le British shorthair

Comme son nom l’indique, le British shorthair vient de Grande-Bretagne. Sa tête aussi ronde que ses yeux lui donne l’air d’une peluche. Ainsi, il aime la compagnie d’enfants, d’autres chats ou chiens. Il est d’un naturel calme et équilibré, il est à la fois indépendant et affectueux.

Le Savannah

Issu du croisement entre un serval et une chatte domestique, son pelage couleur ambre, est tacheté de noir. Il garde de ses origines sauvages le côté fougueux et son plaisir de sauter dans l’eau. Il a besoin d’espace pour se dépenser. Curieux, intelligent et affectueux, c’est une race qui ne présente pas de risque d’allergie.

Le Bleu Russe

Avec son corps longiligne, le bleu russe, qui doit son nom à sa couleur bleue argentée, est gracieux et élégant. Presque exclusivement attaché à son maître, c’est un chat plus enclin aux siestes et aux caresses qu’à l’aventure. Très calme, il ne miaule quasiment jamais.

Le Munchkin

De petites pattes courtes typiques du Munchkin le font passer pour un chaton, dont il garde le caractère, même à l’âge adulte, en restant curieux et joueur. Il est très affectueux et cherche volontiers la compagnie d’autres animaux.

Le Ragdoll

Littéralement, « poupée de chiffon », le Ragdoll porte bien son nom ; c’est un passionné de câlins. Peu enclin à sortir ses griffes, c’est un compagnon calme et assez casanier. Son regard bleu cherchera son propriétaire pour des moments tendres : il n’aime pas être seul.

Autres articles à lire :