Le fenouil : un légumes aux vertus cachées

fenouil

Légume aromatique qui a du caractère et un doux parfum d’anis, le fenouil est aujourd’hui utilisé en cuisine autant qu’en phytothérapie.

Si son aspect original est reconnaissable entre tous, connaissez-vous réellement cette espèce potagère et toutes ses vertus ?

Les vertus du fenouil

La culture du fenouil

Les origines de ce légume, Foeniculum vulgare pour les intimes, remonte à la Rome antique. Plante sacrée du dieu Bacchus, ses feuilles étaient tressées pour couronner les gladiateurs victorieux. Considéré comme « magique », le fenouil était surtout connu pour ses vertus aphrodisiaques.

Au même titre que le panais, la carotte ou le céleri, il fait partie de la famille des apiacées (ombellifères). Cette plante annuelle, pouvant atteindre la hauteur de 80 cm, a la particularité de se consommer dans son intégralité. Feuilles, racines ou graines, tout est comestible ou utilisable en phytothérapie.

Cultivé essentiellement dans les régions méditerranéennes pour bénéficier d’un climat chaud et ensoleillé, le fenouil pousse facilement et il n’est pas sensible aux maladies ou parasites. Si on trouve du fenouil sur les étalages tout au long de l’année, il se dégustera de préférence entre mai et novembre.

fenouil
Culture du fenouil

Le fenouil à la loupe

Très faible en calories (environ 20 kcal pour 100 g de fenouil cru), il possède malgré tout d’incroyables qualités nutritionnelles. Minéraux et vitamines font de ce légume, l’un des aliments les plus riches en micronutriments. Gorgé d’eau et abondant en fibres, il offre rapidement un effet de satiété.

Valeurs nutritionnelles pour 100 g de fenouil cru

  • Protéines 0.9 g
  • Lipides 0.2 g
  • Glucides 3.01 g
  • Eau 93 g
  • Fibres 1.9 g
  • Vitamine C 5 mg
  • Vitamine B9 47.5 µg
  • Bêta carotène 12 µg
  • Calcium 24 mg
  • Phosphore 26 mg
  • Potassium 440 mg

Les bienfaits du fenouil sur la santé

Introduit en France par Catherine de Médicis au XVIe siècle, le fenouil est connu depuis des années pour ses vertus thérapeutiques.

Riche en fibres, ce légume apaise les maux d’estomac et l’aérophagie en favorisant le transit intestinal. Consommé au sein d’une recette, en gélules ou en infusion, il calmera vos problèmes grâce à ses propriétés digestives. Mélangé avec de la verveine ou de la camomille, il calmera aussi les coliques de bébé.

Faible en calories, le fenouil est un formidable allié minceur. Composé de 90 % d’eau, il a un effet rassasiant idéal dans le cadre d’un régime alimentaire. De la même manière, sa faible teneur en lipides sera un véritable atout pour perdre du poids.

Diurétique naturel, les graines du légume sont fréquemment utilisées pour traiter les calculs rénaux. Son excellent rapport sodium/potassium stimule le fonctionnement de l’appareil urinaire et aide ainsi à lutter contre la rétention d’eau.

Riche en antioxydants, il aide à combattre certaines pathologies comme les maladies cardio-vasculaires, les cancers aérodigestifs et le vieillissement cutané. Sa teneur en polyacétylènes, composés bioactifs et vitamines B et C lui confèrent également des propriétés anti-inflammatoires et antibactériennes, très efficaces pour lutter contre les infections.

Comment cuisiner le fenouil ?

Pour des recettes inratables, il faut d’abord bien choisir son fenouil. Privilégiez les petits bulbes et assurez-vous qu’ils soient fermes et sans traces, que les feuilles soient bien vertes et qu’ils dégagent un doux parfum d’anis.

Le braisage est le mode de cuisson le plus fréquemment utilisé. Coupez votre fenouil en quartiers et faites-les revenir dans l’huile d’olive jusqu’à obtenir une jolie couleur dorée. Vous pourrez ensuite ajouter du miel ou du sucre pour qu’il soit confit ou ajouter un fond de vin blanc. Couvrez et laissez mijoter pendant environ 45 minutes.

La cuisson à la vapeur est sans doute le mode le plus diététique. Le bulbe n’aimant pas l’eau, ne le faites pas cuire plus de 15 minutes.

La cuisson express est idéale pour ceux qui aiment le fenouil croquant. Dans une poêle ou un wok, faites chauffer un filet d’huile d’olive et faites sauter le bulbe pendant 10 à 15 minutes. Selon les goûts, vous pouvez toujours le déglacer en fin de cuisson avec du vinaigre balsamique.

En salade pour ceux qui ne raffolent pas des légumes cuits. Finement émincé, juste assaisonné d’un jus de citron, il conservera son goût anisé et sera moins amer.

Comment accorder le fenouil ?

Ce légume au goût très prononcé se marie à merveille avec les poissons de roche comme la rascasse rouge, le saint-pierre ou la lotte, mais aussi avec les coquillages. Il ne vous restera plus qu’à ajouter des pommes de terre en accompagnement pour un repas complet. S’il est cuisiné en salade, pensez à l’agrémenter avec des agrumes, des noix et un soupçon d’écorce comme le gingembre.

Autres articles à lire :