Piqûres d’insectes – remèdes naturels

Piqûres d'insectes

Qui n’a pas dans ses souvenirs d’enfance l’image d’une grand-mère revenant du jardin, armée de feuilles de plantain destinées à nous soulager d’une piqûre de guêpe ?

Les anciens ne disposaient pas de tout l’arsenal thérapeutique que nous avons aujourd’hui. À moindre frais, ils trouvaient dans la nature des solutions aux maux du quotidien.

Utilisés avec discernement, les remèdes naturels sont reconnus pour être peu dangereux pour la santé et susceptibles de provoquer moins d’effets indésirables.

Alors pourquoi s’en priver ?

Une solution naturelle pour chaque piqûre

Dans tous les cas, quelque soit l’assaillant, il est conseillé de nettoyer la plaie avec de l’eau et du savon de Marseille le plus rapidement possible.

Les piqûres de moustiques

Rabat-joie de la saison estivale, le moustique provoque des piqûres qui démangent énormément.

L’huile essentielle de Lavande Aspic, appliquée directement sur la piqûre de moustique plusieurs fois par jour, suffira à calmer rapidement les démangeaisons.

Les piqûres de guêpes

Redoutées pour la réaction très douloureuse et allergique qu’elles provoquent, les piqûres de guêpes sont à surveiller.

Après avoir retiré le dard et nettoyé la plaie, il est conseillé d’approcher une source de chaleur (une lampe de poche peut suffire) qui détruira le venin thermolabile.
Attention à ne pas se bruler…

Les piqûres de taons

Toutes aussi douloureuses, les piqûres de taons seront soulagées grâce à une recette simple et naturelle.

Mélanger trois cuillerées à soupe de bicarbonate de soude diluées dans deux cuillerées à soupe d’eau tiède. Appliquer le mélange à l’aide d’une compresse sur la piqûre et répéter l’opération deux à trois fois dans la journée.

Les piqûres des punaises de lit

Véritables fléaux domestiques difficiles à détecter, ce sont les piqûres de punaises de lit qui signaleront leur présence. Elles forment la plupart du temps des plaques de boutons rouges très prurigineuses.

Le gel d’Aloe Vera appliqué en massage jusqu’à pénétration, grâce à ses propriétés cicatrisantes et apaisantes, soulagera les démangeaisons et atténuera la réaction inflammatoire.

La morsure de tique

Indolore, ses conséquences peuvent être graves pour la santé. La tique peut transmettre une bactérie à l’origine de la maladie de Lyme.

Le risque de contamination est d’autant plus élevé que la fixation sur la peau aura été longue.

En cas de morsure, il est recommandé de n’utiliser aucun liquide (antiseptique, corps gras) pour retirer la tique. Ceci afin d’éviter qu’elle ne régurgite et transmette la bactérie.
Une pince à tique achetée en pharmacie suffira.

Surveiller ensuite la zone touchée et prévenir le médecin qui décidera de la conduite à tenir.

Les morsures d’araignées

Rarement dangereuses en France, les morsures d’araignées sont douloureuses et inflammatoires selon le venin.

L’argile verte appliquée en cataplasme épais et humide sur la morsure permettra d’absorber le venin et d’en limiter les effets.

Les piqûres des puces des sables

Ces petits crustacés présents sur le bord des plages sont à l’origine de piqûres très irritantes et prurigineuses.

Un bain de dix minutes dans lequel auront infusé des flocons d’avoine aidera à calmer et apaiser les démangeaisons.