Quels sont les symptômes du VIH/SIDA ?

VIH/SIDA

Le VIH/SIDA s’attaque à notre système immunitaire qui est le défenseur de l’organisme. Le virus se développe plus ou moins vite et empêche l’immunité de remplir son rôle.

Le corps ne peut plus se défendre contre les attaques d’infections en tout genre. On devient malade et l’issue peut être fatale si un traitement adéquat n’est pas rapidement prescrit.

Ce sont en fait des maladies dites opportunistes qui profitent de la faiblesse des défenses pour s’installer et ruiner notre santé. Elles sont souvent le symptôme que l’on doit rechercher et observer afin de détecter une éventuelle contamination par le VIH/SIDA.

Découvrez les symptômes du VIH/SIDA

Des signes avant-coureurs des symptômes du VIH/SIDA

Après une contamination par le virus du VIH/SIDA, les premiers symptômes n’apparaissent pas immédiatement. Il faut en effet attendre 3 à 4 semaines avant qu’ils ne se déclarent.

Ce sont en fait des signes avant-coureurs qui doivent vous alerter. Tout commence par des diarrhées et des fièvres plus ou moins régulières.

La gorge subit des inflammations et les ganglions sont également inflammés ce qui est un signe d’infection.

Vous êtes sujet à des maux de têtes fréquents ainsi qu’à une abondante transpiration, surtout la nuit.

Des éruptions sur la peu commencent à apparaître. Il est donc urgent de consulter un médecin.

Une contamination confirmée du VIH/SIDA

Après les premiers symptômes détectés le VIH/SIDA peut mettre 10 à 15 ans pour se déclarer. On est fatigué en permanence et la perte de poids est permanente. Des problèmes respiratoires rendent la vie difficile et des blessures se déclarent dans la bouche.

Plus la maladie avance plus ses effets sont prononcés. Le corps est agité de tremblements et certaines parties du corps peuvent devenir paralysées. Le suivi médical est alors permanent et les traitements sont lourds pour retarder au maximum une issue fatale.

Prévention et traitement

Il est bien loin le temps où le VIH/SIDA était un moyen de stigmatiser la communauté homosexuelle qui était au départ la plus touchée. On sait désormais que toutes les populations quel que soit leur genre et leur origine sont touchées. Les pays en voie de développement sont en ce moment sujettes à de fortes contaminations.

Mais ce sont surtout les comportements sexuels à risque qui sont un facteur déterminant dans l’extension de la maladie du VIH/SIDA.

Dans tous les cas une protection des rapports sexuels au moyen d’un préservatif reste la meilleure assurance pour éviter d’attraper cette maladie mortelle. Même si la médecine a fait d’énormes progrès il faut rester sur ses gardes.

Découvrez la vidéo présentant les symptômes du VIH/SIDA


Autres astuces à lire :