Mal des transports – Symptômes et remèdes

mal des transports

La cinétose ou cinépathie, communément appelée mal des transports, est un trouble qui, bien que bénin, entraîne de nombreux désagréments quel que soit le mode de déplacement : voiture, avion ou bateau.

Les enfants et les femmes y sont plus particulièrement sensibles.

Découvrez les symptômes et remèdes du mal des transports

Les causes du mal des transports

Les causes de cette affection désagréable sont dues à une mauvaise interprétation par le cerveau des informations qu’il reçoit des yeux, de l’oreille interne et des muscles. La confusion est d’autant plus grande pour les personnes assises à l’arrière du véhicule qui regardent défiler le paysage par la vitre latérale, donnant l’impression au cerveau que le corps est en mouvement alors que c’est le véhicule qui bouge.

Les symptômes de la cinétose du mal des transports

L’importance des symptômes dépend de plusieurs facteurs dont la longueur du trajet, la place occupée, le stress ou encore la manière de conduire du conducteur.

Certaines personnes ressentent un léger malaise, de la somnolence, des nausées. Si le mal est plus intense, les nausées sont accompagnées de maux de tête, de forte salivation, parfois de sueur et si le mal s’accentue, il y a vomissement.

Comment éviter le mal des transports

Quand une personne est sujette à la cinépathie, il est préférable qu’elle s’installe à l’avant de la voiture ou près d’une fenêtre ouverte. Il est bon de fixer le regard au loin sur un point fixe ou de pencher légèrement la tête vers l’arrière.

Remèdes naturel contre le mal des transports

A côté de ces bons réflexes qui évitent l’inconfort des voyages, il existe des remèdes naturels à prendre avant le départ et à renouveler si le voyage est long.

– Le gingembre est un tonique digestif. Il combat les vertiges, les nausées et empêche les vomissements. Il peut être pris sous forme de gélules, de gouttes, de tisane ou d’huile essentielle.

– La menthe poivrée facilite la digestion et lutte contre le haut-le-cœur qui va de pair avec le mal des transports. Elle est utilisée sous forme d’huile essentielle en usage externe sur le cou ou en usage interne en versant une goutte sur la langue. Ses feuilles sont utilisées en tisane.

– L’huile essentielle d’estragon facilite la digestion. Elle permet de soigner les spasmes digestifs et lutte donc contre les envies de vomir.

-L’huile essentielle de citron facilite la digestion et permet l’évacuation des gaz présents dans l’estomac. Une goutte sur un morceau de sucre avant le départ suffit en cas de petit trajet.

-Le macérat-mère du bourgeon de figuier est efficace contre tous les symptômes du mal des transports. Il permet de diminuer l’anxiété souvent associée à ce trouble. Il est disponible en gouttes à diluer dans un verre d’eau.

Ces remèdes ne conviennent pas aux enfants en bas âge ni aux femmes enceintes.

Découvrez des remèdes contre le mal des transports en vidéo

Autres remèdes à découvrir :